INDICATIONS

Ovule ; boîte de 3.
Remboursé à 30 %

COMPOSITION 

  p ovule 
Isoconazole nitrate micronisé  300 mg 

 

ATTENTION 

N'utilisez pas de préservatif pendant le traitement : risque de rupture par altération du latex.
Si l'infection ne disparaît pas après quelques jours, consultez votre médecin.

GROSSESSE et ALLAITEMENT 

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

CONTRE-INDICATIONS 

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux imidazolés.

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES 

L'utilisation d'un préservatif est contre-indiquée pendant le traitement (voir ATTENTION).
Comme tout traitement vaginal, ce médicament peut diminuer l'efficacité contraceptive des crèmes et des ovules spermicides.

MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  

L'ovule doit être introduit profondément dans le vagin, de préférence le soir au coucher.

POSOLOGIE USUELLE

1 ovule par jour pendant 3 jours.

CONSEILS 

Introduisez l'ovule en position couchée, puis restez allongée pendant 5 à 10 minutes. En fondant dans le vagin, l'ovule peut être à l'origine d'un écoulement gênant : il est conseillé de porter une protection.
Pendant les règles, n'interrompez pas le traitement et évitez de porter des tampons.
En cas de mycoses gynécologiques (candidoses) récidivantes, il est utile de respecter les conseils habituels permettant de prévenir le développement anormal des candida albicans et autres champignons microscopiques :

  • limiter la prise d'antibiotiques aux affections nécessitant absolument leur usage. En effet, les champignons sont détruits par certaines bactéries, elles-mêmes tuées par les antibiotiques ;
  • lutter contre l'humidité, propice au développement des champignons : bien se sécher avant de mettre ses sous-vêtements, privilégier les culottes en coton qui absorbent mieux la transpiration, ne pas garder son maillot de bain après avoir nagé en piscine, éviter le port de vêtements trop serrés ;
  • changer souvent les protections internes ou externes pendant les règles ;
  • éviter d'utiliser des savons acides : ils favorisent la multiplication des champignons.

Votre partenaire peut être contaminé alors qu'il ne présente aucun symptôme. S'il n'est pas traité conjointement, une recontamination est possible.

EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES 

Aggravation des brûlures et démangeaisons en début de traitement : ces symptômes traduisent la destruction des champignons microscopiques qui libèrent une substance irritante. Ces manifestations ne se reproduisent généralement pas lors des applications ultérieures. Dans le cas contraire, il peut s'agir d'une intolérance ou d'une allergie au médicament : contactez votre médecin.